• Journée sans violence envers les enfants

    Aujourd'hui 30 Avril, un peu partout en France sont organisés des ateliers, des manifestations et des discutions au sujet de la violence faite aux enfants.

    Une violence qui cause immanquablement des dégats considérables sur le développement de l'enfant. La violence, les coups, les humiliations n'ont pas besoin de ressembler à un film dramatique pour qu'on en parle.

    Nous connaissons déjà toutes les excuses qui expliquent la fessée : fatigue, réservoir affectif vide, exaspération ...

    Moi même, ce matin, j'ai commis cette grosse boulette. J'ai fessé ma fille. J'étais "à bout", le geste est parti sans que je ne puisse le contenir. Ma colère devait sortir. Pourtant, en y réflechissant, il existe d'autres façon d'expulser cette colère : j'aurais pu taper mon oreiller, taper mon canapé, taper ou envoyer valser une peluche, une assiette. J'ai visiblement trouvé plus simple de laisser ma main s'abattre sur le postérieur de ma fille. Elle n'a qu'un an, je ne risquais rien.
    Mais que se passera-t-il le jour où elle en aura 15 ? Me retournera-t-elle (à raison) cette fessée ? La donnera-t-elle à son tour à son enfant, sous les mêmes prétextes que j'ai eu pour justifier la sienne ?

     

    Aujourd'hui, des enfants en France et ailleurs mourront sous les coups des adultes. Certes ce n'est pas ma petite tape sur les fesses qui fera la Une des journaux télévisés, mais alors quoi ? Cela me donnera-t-il d'avantage le droit de maitriser le corps et l'esprit de mon enfant ?

     

    Aujourd'hui, j'apprends encore un peu comme il est important de respecter son enfant. J'apprends que je suis faillible. Et je continuerais de lutter contre la facilité de croire qu'il suffit d'une fessée pour obliger un enfant.

    Ou sinon j'engage quelqu'un pour m'en coller une et graver le souvenir que mon corps ne vaut pas plus que celui d'un enfant, 30 ans ou pas.

     

    Lisez, transmettez et publiez ce document : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/19/43/08/sansfessee05.pdf 

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Gel WC agrumes désinfectant

    Ca faisait longtemps que je n'avais pas parlé de produits ménagers !

    J'ai envi d'un parfum de soleil pour mon gel désinfectant spécial WAWA aujourd'hui ! Vive les huiles essentielles d'agrumes, agrémentées d'une touche de verveine... Parfait pour leurs actions antiseptique et antibactérienne sans oublier leur effet anti stress (pendant qu'on lit Voici ...)

    C'est parti !

    Réunissez les ingrédients suivant pour 1 litre de solution :

    - 1 verre de vinaigre blanc

    - 3 cuillères à soupe d'huiles essentielles (aujourd'hui : orange, citron, pamplemousse, verveine citronnée)

    - 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude

    - 1 litre de l'eau chaude

    - 5 cuillères à soupe de mélange "lessive" au savon de Marseille (savon de Marseille + eau) ou de savon noir.

    - 1/2 "barre" d'agar agar, disponible en mag bio au rayon alimentation. C'est une algue gélifiante.

     

    1ere étape : mettez le vinaigre et l'eau dans une casserole avec la moitié de la barre d'agar agar. Il va falloir remuer souvent car l'agar agar a tendance à rester collé. Laissez frémir mais pas bouillir, le liquide va légérement se gélifier en réduisant.

    2ème étape : une fois le liquide à la texture "sirop" (je laisse 15 min à feu doux dès ébullition, à vous de voir selon votre cuisinière), je sors du feu et je laisse tiédir. Puis je passe au robot pour bien mélanger l'ajout de savon noir ou de savon de lessive et le bicarbonate.

    3ème étape : Une fois le gel tiède, j'ajoute les huiles essentielles. Le citron a la plus large étendue d'actions, mais je lui préfére l'odeur du pamplemousse et de l'orange donc j'augmente les doses de celles ci. Il est possible de mettre les agrumes de votre choix : bergamote, mandarine ... Mixez bien votre gel liquide pour bien introduire les huiles.

    Mettez en flacon souple, type ancien flacon produit WC propre ou comme moi, ancien bidon de liquide vaisselle. Ajoutez de l'eau au besoin si le falcon n'est pas plein.

     

    C'est presque prêt ! D'ici une ou deux heures, le gel sera plus compact et accrochera mieux à la surface des WC ! N'hésitez pas à doser différement l'agar agar selon la consistance voulue ! Sachez simplement qu'en mettant une barre le gel sera tellement figé qu'il sera inutilisable (testé hélas !)

     

     

     

  • Idée récup' : Me dévouer pour la bonne cause

    Regardez comme je suis courageuse ! Je vais m'attaquer corps et âme à 5 pots de confitures miniatures (50 g) de chez "Bonne Maman" ... Un peu dans mes yaourts, un peu sur mes tartines ... A la cuillère pour la fraise et dans le canard pour l'orange amère !

    100_4848.jpg

    Le but : des contenants pour crèmes cosmétiques et autres mélanges de beauté maison !

    Pas (très) chers, trés mignons, ils ferment bien et donneront une touche gourmande à ma salle de bain !

    Je les ai trouvé en grandes surfaces, rayon confitures. Parfois d'autres marques se lancent dans des petites séries de miniatures, pensez simplement à regarder attentivement le bocal et son couvercle : il arrive que ce dernier ne referme plus ou mal.

     

    Souhaitez moi bonne chance !

     

    :-) 

  • Faire sa lessive maison au savon de Marseille

    La lessive qu'on fait soi même

     

    J'en parle souvent mais je n'avais pas encore fait le petit cours technique en photos, c'est chose faite aujourd'hui puisque j'étais à cours de lessive hier.

    Quels sont les (nombreux) avantages de cette lessive maison ?

    - Elle convient plus que bien à la peau délicate des tout petits et de leurs parents à peau sensible

    - Elle est facile à faire soi même

    - Elle lave les couches lavables sans encrasser les fibres et assure ainsi une bonne permabilité des tissus absorbants. Idem pour les serviettes de bain (et celles, plus secrètes, des serviettes hygièniques lavables).

    - Elle ne coute pas chere : 150 g de savon de Marseille pour un bidon de 3 litres de lessive. Personnellement, je n'utilise que du savon Marius Fabre de trés bonne qualité, sans ajout de glycèrine. A 23 euros la barre d'un kilos, le calcul est vite fait !

    - Elle nous permet de contrôler son contenu et d'éviter toutes les merdouilles des lessives industrielles. 

    - Elle ne contient pas d'agent parfumant, moins d'allergies donc, mais permet aussi de réapprendre à sentir autre chose que des parfums synthétiques.

    - Elle lave bien, meme s'il est évidant qu'une tache doit être frottée (au savon de Marseille !) au préalable.

    - Elle muscle le bras  :-)

     

    Ce qu'il vous faudra :

     - 150 g de savon de Marseille de bonne qualité (renoncez définitivement aux savons des grandes surfaces)

    Vous le trouverez en magasin bio, en jardinerie, sur le net et, si vous habitez le Sud, directement chez le fabricant (Salon de Provence)

    - 3 litres d'eau

    - une râpe à fromage.

    - un ancien bidon de lessive propre.

     

    100_4836.jpg

    C'est parti !

    Râpez votre savon finement (trop gros, les copeaux fondraient mal). J'ai renoncé à l'usage du robot pour plusieurs raisons : copeaux mal rapés, gros morceaux de savon rescapés des lames, poudre de savon volatile impossible à respirer... C'est un peu la lutte mais 150 g nous donne un gros bol bien rempli.

    100_4839.jpg
    100_4838.jpg

    Mettez votre savon rapé avec un litre d'eau dans une casserole, faites chauffer sans bouillir, jusqu'à dissolution des copeaux.

    100_4841.jpg

    Attendez que le mélange soit tiède pour le couler dans votre bidon avec un entonnoir, puis ajoutez y 2 litres supplémentaires d'eau. Les avantages de faire fondre le savon sont évidents : moins de risque que les copeaux ne fondent pas et nettement plus faciles à mettre dans le bidon. Cependant, protégez vous tout le long de cette opération et évitez de la faire en présence d'enfants ou d'animaux.

    Modif alternative !!!

    Je viens de tester une autre méthode : une fois le mélange fondu, mettre dans un gros contenant (seau propre par exemple), ajoutez l'eau chaude. Puis touiller. Laissez poser une nuit et le lendemain mixer (avec un plongeur par exemple !) pour briser les amas de savon. Puis mettre en bidon. la lessive est aussi lisse et soyeuse que celle du commerce, fini le bloubiboulga ou le blub gélatineux dégueu !!!

     

    100_4842.jpg

    Secouez doucement, votre lessive est prête à être utilisée brute ! Cependant au bout de 24 heures, la texture sera plus visqueuse et épaisse, c'est normal. L'idéal serait de mettre 3 ou 4 grosses pierres pour brasser et casser les amas de savon.

     

    100_4843.jpg
    100_4845.jpg

    Les ajouts :

     

    Je préfére les ajouter au fur et à mesure de mes besoins, mais il est tout à fait possible d'ajouter les ingédients suivant (pour 3 litres) :

    - 3 cuillères à soupe de cristaux de soude (dégraissant majeur)

    - 1 cuillère à soupe d'huiles essentielles, en mélange ou pas. L'odeur sera tréééééééés légère cependant, mais les huiles contenant des molécules désinfectantes, anti bactérienne et anti fongique, cela peut être intéressant.

    - 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans la machine directement, pour proteger les couleurs mais aussi désodoriser.

    - 1 cuillère à soupe de Percarbonate directement dans le tambour pour éviter le grisaillement du linge blanc.

    - Je n'ai jamais testé mais quelques gouttes de bleu de Métylène (?) permettrait de raviver le blanc du linge (un peu comme les gouttes bleues pour yeux qui blanchissent le blanc de l'oeil un peu jaune).

     

     

     Que faire d'autre avec mon mélange savon de Marseille / eau ???

    Un gel douche ou mains ! Ajoutez à 200 ml de ce liquide 1 cuillère à soupe de glycèrine végétale, quelques gouttes d'huiles essentielles et vous voilà avec un super produit lavant pour le corps et les mains ! Voir les cheveux, parait il !

    Un gel vaisselle : ajoutez du bicarbonate au mélange ainsi que de l'huile essentielle de citron ou de romarin. Ca lave impecc' !

     

    ;-)

  • Vis ma vie de femme au foyer

    Faire survivre la femme en soi en étant mère au foyer est un sacré défi que bien souvent je perds.

    D'abord parce qu'on vit un rythme que personne n'est en mesure de comprendre, le tempo étant donné par le ou les enfants. Et un enfant est, croyez moi vraiment, bien pire que le plus sadique des patrons. L'enfant n'a pas d'horaire défini à l'avance, non, car l'enfant est "spontané" : il a faim, il a soif, il veut un câlin ("oh que c'est beau un câlin" disent les Autres... Pas sûr qu'ils tiendraient le choc au bout du 20ème en une heure - particulièrement quand on a la vaisselle à finir), il a sommeil (mais finalement pas, mais un peu quand même, mais le bruit l'a réveillé, mais il a faim, soif...), il a fait dans sa couche, il veut jouer AVEC NOUS... L'enfant est un doux tyran qui veut son temps d'attention et de soins. Et d'amour.

    Entre chacune de ses nombreuses envies ou besoins, il y a ... le ménage. Faire le ménage quand l'enfant n'est pas là ne prend pas plus de 35 minutes. La présence de l'enfant complique tout, pour les raisons cités plus haut. Et là, la fatigue aidant, on se mélange les pinceaux, on ne sait plus où l'on en était. C'est ainsi que les vêtements propres se retrouvent dans la sale de bain, que le seau et la brosse restent dans la chambre et que l'aspirateur installé dans le couloir ne nous dérange même pas. Parce qu'on ne le voit plus.

    En plus, le ménage est un odieux pervers qui revient toujours trop vite. Chaque soir, malgré tous les efforts du monde accomplis dans la journée, la maison ressemble à celle qu'on a trouvé le matin-même en se levant : des assiettes et des verres un peu partout, du linge qui traine, des sols maculés d'empreintes et de purées de légumes, une poubelle pleine, des télécommandes introuvables.

     Et puis, vu qu'il reste un peu de temps, (on est à la maison bordel) le foyer compte sur nous pour les victuailles.

    L'enfant ne mange pas encore comme les grands. Il lui faut donc son (ses) repas. L'homme ne mange pas comme l'enfant, il lui faut son dîner. Théoriquement, si la femme veut ressembler à quelque chose de potable, il lui faudrait son (ses) repas.

    Horreur, le frigo est vide, comme trop souvent (4 fois par semaine). Il faut donc arpenter les rayons de surpermarché, avec un enfant pas du tout content d'être assis dans un caddy sans pouvoir attraper tout ce qu'il voit, définir des menus, passer en caisse, charger sa voiture de sacs qui pèsent un âne mort, décharger sa voiture tout en trouvant le moyen d'éviter à l'enfant de se faire écraser, puis, avec un bonheur sans nom, de ranger soigneusement ses placards et son frigo, tout en faisant un tri de tout ce qui n'est plus consommable et qui germe sur les étagères. Pendant que l'enfant disperse habilement dans toute la maison les provisions qu'il a réussi à attraper au vol.

    Et juste avant de rentrer du parc, nous tombons sur une espèce ménaçante : il arrive que la boite aux lettres nous déteste et nous gerbe des factures et rappels sans ménagement. Il faut donc payer, trier, ranger, trouver des timbres et des enveloppes. Et comme un homme de 31 ans et une femme de 32 cumule à eux deux de nombreuses factures, fiches impots et autres joyeusetés, et qu'un enfant de 1 an reçoit déjà beaucoup de courrier (merci banque, CAF et Sécu), le tas de paperasses grossi quotidiennement. Il faudra aussi aller à la poste car les timbres ont tous disparus.

    Comme beaucoup de mamans au foyer, l'argent ne prolifère pas aussi vite que des couches sales. Il est de coutume que la femme s'ingénie à trouver des moyens pour ralentir l'exode. Elle doit donc faire "elle même". C'est un plaisir, certes, mais c'est du temps : produits d'entretien, de cosméto, d'alimentation ... Voir de couture pour les plus aguéries.

    A la fin de sa journée (avant que l'Homme rentre quoi ...), la femme n'a pas encore trouvé le temps de prendre sa douche "correctement" sous peine de retrouver l'enfant mort d'un accident domestique. Elle n'a pas eu le temps de choisir avec soin ses vêtements. Elle n'a pas eu le temps de peaufiner sa coiffure, son maquillage, ses bas résilles. Parler de poils serait tabou.

    Comme toute fin de journée, l'enfant est épuisé, mais fossé des générations, au lieu de se calmer devant la TV, l'enfant sautille partout comme un Tigrou en folie.

    L'homme rentre, regarde l'allure dépassé de sa femme, soupire en lui même tout en disant qu'il est heureux de retrouver sa petite femme chérie et son enfant adoré. Il arrive qu'il jette un oeil à l'état de la maison, regrettant la femme des années 50 dont on lui a parlé, celle dont la maison brillait de mille éclats, celle qui allait lui servir un petit Martini olive en lui montrant le plat sophistiqué qu'elle a eu le temps de lui préparer. L'homme a trop regardé Samantha ma sorcière bien aimée.

    L'homme aura dans son assiette un steack surgélé et de la salade en sachet, ce soir. Et en dessert un yaourt.

    La nuit arrive. L'enfant a mangé avec les doigts, repeint la chaise haute et le sol de purée de brocolis, il a pris son bain, bu son biberon. Enfin, il dort...

    L'heure du journal télévisé... Que la femme n'a pas le temps de voir puisqu'elle fait brûler les steaks dans sa cuisine ... "Quel jour sommes nous ? ", se demande t elle, "ah oui, mercredi puisque demain l'enfant voit le pédiatre". La vie de la femme est rythmé aussi par les événements liés à la santé de son enfant.

    Le soir arrive. L'homme a passé une dure journée, il veut sa femme a ses côtés pour regarder le film. Et plus si affinité.

     

     Toute ressemblance avec une journée  ayant réellement était vécue serait purement fortuite. Mais chéri, je t'aime !

     

     

     

     

     

  • Petite cure de printemps ...

    Ce matin je me lève trés vaseuse ...

    L'hiver s'en va et il me laisse seule avec mes excés de cheese cake, de moelleux au chocolat, de gâteau à la noix de coco.

    L'hiver s'enfuit, ce lâche, avec ma vitalité et mes longues robes qui cachent bien ce que je ne saurais voir ...

    L'hiver se barre avec mes pulls mais me laisse les petits tops dans lesquels je ne rentre plus.

    Maudit hiver.

    La déprime de saison, qu'ils appellent ça.

     

    Je me lève, proche du 0 de tension, regardant sur Marmiton.fr s'il n'y aurait pas une recette de rocher à la noix de coco facile à faire, rapide à manger (une amie m'en a mit l'eau à la bouche).

    Mais ce matin, je me lève et le marketing est bien fait : j'ai dans ma boite mail une présentation de cure printanière façon huiles essentielles et hydrolat à boire, pour chasser les toxines et la déprime. Mais comment Aromazone.com a-t-il su ???

     

    Adieu rocher coco ! Et avec un maigre espoir (faire une cure de A à Z relève du pur fantasme...), me voilà validant un panier plein de bonnes choses pour ma ligne et mon foie.

    Je suis les instructions, docile, malléable, en quête d'un esprit sain dans un corps sain.

     

    Me voilà donc avec de l'argile verte à boire chaque matin pendant une semaine. Elle aurait le pouvoir magique d'absorber les métaux lourds qui encrassent la carcasse.

    Puis je vais boire chaque jour pendant 3 (longues) semaines un litre d'eau dans laquelle j'aurais mis une cuillère à soupe de mélange d'hydrolats : carotte sauvage ("dépuratif, réparateur et tonic"), lédon du Groënland (détoxifiante, purificatrice et régénérante), Romain à Verbénone (régénérante et protectrice) et genèvrier (diurétique).

    Je sais pas pourquoi, mais j'ai peur !

     

    Pour parfaire le tout, mes amies les huiles essentielles seront de la partie ! Genévrier, Romaine et citron (j'ai fait l'impasse sur 2 ou 3 huiles car plus de sous)...

    Je vous mets le lien si jamais vous aussi vous payer amérement les abus de la saison froide :

     http://www.aroma-zone.com/aroma/dossier_cure-printemps.asp?sta=M4E

     

    Sinon, attendez, je passe la première et je vous appelle si ça marche !

     

  • lait maison minceur et cellulite aux huiles essentielles

    L'été arrive !

    Forcément je me devais de réaliser un lait nourrissant anti cellulite pour le corps pour mes grosses fesses !

     

    La base est simple, c'est celle que vous utiliserez pour tous les laits corporels !

    - 110 Ml d'eau de source, d'infusion ou d'hydrolat

    - 40 Ml d'huile végétale (noisette ou arnica ou avocat)

    - 15 g d'émulsifiant Olivem (ou autre)

    - 10 gouttes d'EPP

    - 5 gouttes de vitamine E

     

    La formule minceur tient dans les huiles essentielles :

    - Pamplemousse : 30 gouttes (1 ml) anti cellulite

    - Cédre 120 gouttes 4 ml) destockage des graisses, drainage, anti cellulite

    - Hélichryse italiene : 60 gouttes (2 ml)

    - genévrier :90 gouttes (3 ml)  

     

    Il est nécessaire de faire une touche d'essai, compte tenu de la quantité importante d'huiles essentielles.

    Et bien sûr, pour que ça marche, il faut le faire. Je vous ferais grâce du montage photo avant / aprés de ma cellulite, il y en a trop ça vous ferez peur !

     

     

  • Petite recette de crème de jour onctueuse pour peau mixte

    L'autre jour, j'ai animé un petit atelier pour des mamans Aixoises à la recherche d'une crème de jour pour peau mixte.

    En voici la recette, pour un pot de 30 ml :

     

    - Hydrolat de camomille Romaine 20 ml (il est possible de le changer par de la lavande)

    - Huile végétale de pépin de raisin 5 ml (il est possible de la remplacer par de l'huile d'olive)

    - Cire végétale de jojoba 5ml

    - Huile essentielle de petit grain 8 gouttes

    - EPP 10 gouttes

    - Emulsifiant n° 3  3grammes

    Optionnel : micca ou terre pour la couleur, fragrance pour l'odeur.

     

    J'ai remplacé l'habituelle cire d'abeille par de l'émulsion pour éviter l'aspect gras et la pénétration trés lente. La texture de la crème est ainsi plus proche de celle du commerce, onctueuse mais facilement absorbée. L'emulsifiant 3 étant d'origine naturel, je ne culpabilise pas !

     

    Avant tout, pensez à désinfecter les pots et le matériel. Lavez vous les mains.

    100_4827.jpg

    Préparation :

    Au bain marie, mettre dans deux pots : les huiles et la cire d'une part, l'hydrolat de l'autre. Lorsque la cire est fondue, battre au mini fouet le mélange, en incorporant petit à petit l'hydrolat. Une fois le mélange tiédi, ajoutez l'EPP et l'HE de petit grain. Battre.

     

    100_4828.jpg
    100_4835.jpg

    Vous pouvez maintenant ajoutez ou pas arômes et couleurs.

    Coulez en pot.

     

    Vous pouvez conserver votre crème 2 mois, mais au moindre changement, on jette !!!

     

  • Lotion nettoyante fesse bébé ... achetée ou faire ?

    Alors il faudra m'expliquer une chose : pourquoi je lis partout qu'il faut utiliser des carrés, coeurs ou autres morceaux à dissoudre dans de l'eau pour faire sa lotion nettoyante pour bébé... ? Ou encore l'acheter à un prix de dingue dans un magasin... 

    Non, parce que j'ai l'impression que peu de mamans savent qu'il suffit d'une bouteille à pression (neuve ou recyclée), remplie d'eau et de 2 ou 3 pets de gel nettoyant lavant pour bébé pour obtenir sa lotion à 0,01 euros et 100% efficace. Ou bien, comme je l'ai lu récemment sur le forum "la goutte d'eau", de couper un cube de 1cm sur 1cm dans un savon doux pour obtenir la même chose qu'un de ces petits bidules à fondre.

    Car il s'agirait d'un savon de lait et d'huile d'olive, simplement coupé en petites formes...

    Autant le faire soi même.

    C'était l'humeur rebelle du jour !