• Tunique d'été et la méthode de couture à l'arrache

    Dans la maison du grand papillon, il y a une méthode qu'il faut connaître : la couture dite "à l'arrache".

    Car des idées je n'en manque pas, mais des tutos et de la méthode pro, je n'en ai point !

    Ce matin, inspirée par mon tissu lin bleu fin et mon coupon de fleur London, j'attaque le morceau sans peur ni reproche.  

    Une tunique ouverte dans le bas du dos

    Aprés un petit dessin pour me guider, je prends les mesures de mon ti papillon sauvage :

    Tour de poitrine pour la ceinture : 50 cm.

    Longueur souhaitée pour la tunique (hors bretelles) : 27 cm

    Longueur des bretelles : 18 cm

    Écartement des bretelles : 10 cm.

     

    C'est parti !

    Je coupe 2 rectangles de 8 cm sur 18 cm pour les bretelles (repliés en deux pour former 2 tubes de 4 cm).

    Je coupe 1 rectangle de 14 cm sur 50 pour la ceinture de poitrine (idem)

    Je coupe un dernier rectangle de 70 sur 21 cm pour la "jupe" de la tunique (attention il va falloir passer le diplôme du "parlé ShirleyZePap" LOL)

    Ça donne ça (une fois les tubes cousus puis retournés et les ourlets de la jupe cousus) :

    1277891698403.jpg

     

    Sur le devant, je fais des plissés en les fixant avec des épingles jusqu'à ce que la longueur de la jupe rejoigne celle de la ceinture du tour de poitrine.

    Puis je les couds une aprés l'autre sur près de 2 cm. Reste plus qu'à coudre ensemble la ceinture et la jupe, en superposant environ 2 cm de tissus.

    1277889801373.jpg

    Sauf que sur cette photo j'avais tenté un plissé important et finalement - VIVE LA COUTURE A L'ARRACHE - j'en ai fait plein de petits !

    Il reste alors à coudre les bretelles de chaque côté de la ceinture et fermer à l'arrière avec un seul bouton pression (puisque le haut est ouvert sur le bas du dos).

    Et voilà ! En 1h30 et pas de tuto, mon papillon volette avec ...

    1277896267418.jpg
  • Mon meuble à roulettes customisé

    La grande question, lorsqu'on est adepte de bien trop d'activités créatives et artistiques, c'est l'organisation.Entre le matériel de couture, de scrapbooking, de peinture, de mosaïque, de cartonnage, de bricolage créatif et autres amas "d'un peu n'importe quoi" qu'on ne se résout pas à jeter, un capharnaum sans nom ni ordre s'est emparé de "NOTRE ENDROIT".

    Histoire de mettre un peu de rangement dans mes affaires, j'ai customisé cet horrible petit meuble IKEA couleur pin sur roulettes (bien pratique pour le transport). Du noir sur les côtés, une couleur métallisée pour chaque tiroir, un prune violet sur le dessus, avec inclusion de spirales argentées vernies collées. Pour me retrouver dans ce bazar, un mini tableau à craie à été peint sur chaque devanture de tiroir. Facile de se repérer !

    136980060.jpg


    C'est le moment d'utiliser ses fins de pots de peintures !!!
  • Un aprés midi d'automne : tissus pour la rentrée

    Petite commande de tissus pour confections automnales !

    Motif champignons à peine allucinogènes sur fond crème pour ce tissu d'Alexander henry, parfait pour les blouses d'automne, la petite déco des rentrées scolaires et les délires de maman (objets Tilda me voilà !). Son "Willow Shroom" m'inspire mille fantaisies !

    Du Robert Kaufman (aaah Robert ...) pour les crânes girly sur fond rose velour fin, idéal pour une petite veste d'entre-saison doublée. Juste ce qu'il faut de Kitch et de juste démodé (on pardonne tout aux tissus destinés aux enfants)...

    Des patounes de chien sur un fond chocolat, de je ne sais plus quelle fabrique, en petits détails pour réhausser une autre blousette. Juste un coupon, ça suffira !

    Et, parce que nous sommes toujours en saison estivale, un coupon de fleurs roses et violettes, toujours chez Kaufman. Son "London calling" par petites touches remplacera-t-il un brin de Liberty ?

    Du lin bleu extrêment fin (trop ?), parfait pour une tunique d'été, mettra en valeur les beaux yeux bleux de mon papillon.

     

    Le tout acheté sur le site de Mag coquette fabrictissus

     

    1277818644091.jpg

     

     

     

  • La balle à étiquettes

    Mademoiselle "Pauline en vacances" est en partance pour l'île d'Yeu, où sa petite maman l'attend !

    Enfin presque ... puisque sa maman n'est encore qu'un tout petit bébé ! En attendant de prendre soin de sa poupée, je lui ai confectionné une balle à étiquettes, histoire patienter encore quelques mois (années ?).

    trés simple, voilà la la recette d'un jouet facile à faire dans toutes les déclinaisons possibles :

    Vous découpez 4 pétales dans du tissu uni ou pas, selon l'envie. Il suffit de diviser par deux la longueur pour calculer la largeur : ici, chaque pétal fait 14 cm de haut pour 7 cm de large.

    Photo 115.jpg

    Puis assemblez avec des épingles les 2 premières pétales endroit contre endroit, en y glissant des étiquettes et bouts de rubans (le bout des rubans vers l'exterieur) et coudre sur toute la longueur du bord d'un seul côté. Vous obtenez ça :

    Photo 116.jpg

     

    Faites pareil avec les deux suivantes et enfin avec les deux paires ainsi obtenues, sur un seul côté.

    La dernière ouverture sera fermée à petits points une fois la balle bourrée de diverses manières : ouate, laine, bouts de tissus ...

    Voiloù, un jouet 1er âge adorable et facile à attraper !

    Vous pouvez y glisser un grelot ou la coque plastique des oeufs Kinder Surprise, en les remplissant de lentilles, par exemple. Ou encore remplir avec de la ouate et des fleurs de lavande séchée.

  • Le grand départ de Pauline

    Nous y sommes !

    Mademoiselle "Pauline en vacances" prend le large vers l'île d'Yeu ...

    C'est toujours étrange de voir partir une de ses petites créations vers une nouvelle maman ! Je souhaite à Capucine mille calins à sa poupée !

    Mais comme Capucine a bien le temps de s'en amuser, en attendant je lui ai confectionné une balle à étiquettes de fille : du tissu petite fille modèle, des tissus à fleurettes roses, violettes et bleues.

    Bon voyage, poupée Pauline, ici tu vas nous manquer !

    Photo 205.jpg
  • Reçus ! Mes deux livres Tilda

    Voilà ma selection ludique et merveilleuse du mois : deux livres magnifiques de Tilda.

    J'étais comme une gosse attendant le père Noél :

    Le facteur n'a pas dû comprendre pourquoi je sautillais d'impatience en lui ouvrant la porte !

    La maison de Tilda :

     

    La maison de Tilda

    Des fruits gourmands pour décorer sa chambre (ou celle de son enfant), des personnages et animaux qu'on meure d'envie d'avoir, des décorations de cuisine gourmandes (panneaux, set, galettes de chaises), des boites de rangement et des piques aiguilles qu'on oserait pas piquer, des sacs de filles trés fleuris, des portes revues et four-tout inspirés, des trousses et pochette de beauté, un coussin fraise qu'on ne prêtera à personne, un plaid féérique, des chaussons "de cendrillon" ...

     Une journée chez Tilda :

    Une journée chez Tilda : Déco et petits personnages à coudre pour la maison

    Un adorable pouf repose-pieds, des nichoirs de déco, des oiseaux, vaches et autres animaux angéliques, un drôle d'épouvantail (qui ne fera peut à personne, on devrait le dire à Tone Finnanger), des personnages poétiques et joliment vêtus, un porte bijoux, des sacs à main very fifille, des ailes d'ange parfumées, des déco utiles et ravissantes (enfin, pas sur que mon homme apprécie le côté girly mais avec un tissu plus pop, c'est jouable !), des gâteaux et fruits pour jouer à la dînette (entre grandes !), un sac et un plaid de plage pour faire sa belle, des cousins à la mode Pompadour, des espadrilles (no comment'), moult coquillages pour faire de sa salle de bain un port de plaisance et autres petits travaux adorables.  

    Pour ne pas que mon homme contre-attaque et me colle des posters de Rocky partout, histoire de masculiniser tout ça, je vais utiliser des tissus plus péchus, moins praline et guimauve. J'imagine bien une amie "Ange" en tenu rock and roll !

    Enfin ... si j'y arrive !!!! Parce que c'est comme du Citronille, ravissant quand on comprend comment ça marche !

     

  • Marque place du repas ... idée 8

    Les marques place sont en feutrine verte et blanche, il a suffit d'utiliser de la peinture en "stylos" qui gonfle sous l'effet de la chaleur.

    Un coeur dans chaque assiette ! Chaque invité à pu retrouver sa place dans le shmilblik !

     

    PICT0945.JPG
  • La question qui tue...

    C'est une question qui va me faire mal au derrière mais il FAUT qu'elle soit posée. Que quelqu'un ose.

    J'ai peur.

    A 3 j'y vais ...

    1.

    2 ...

    2, 50 ...

    2,99 ...

    3 !

     

    POURQUOI CE CULTE AU LIBERTY ?!

    Attendez 30 secondes avant de bombarder !

    Je m'explique : je pense n'en avoir jamais eu entre les mains, peut être que mon ignorance part de là...? Parce que des tissus à fleurettes, limite cucul (soyons honnêtes, même si c'est In), il y en à plein et des bien moins chers ...

    Posez votre fer à repasser, me frapper avec ne servira à rien. Pas même à défendre l'honneur du Liberty.

    Toutes les bloggeuses de la toile parlent, veulent, respirent par le Liberty, j'ai besoin de comprendre. On hésite à le couper comme s'il s'agissait un carré de fourrure... On en met par petites touches comme si c'était une feuille d'or, ou un tissu aux pouvoirs magiques ...

    Ne vous méprenez pas, quand je vois des créations avec peu ou beaucoup de Liberty, je trouve ça trés joli ! Moi même, prise dans l'hystérie collective, j'ai voulu avoir mon joli truc en Liberty à moi. C'est déjà difficile de trouver un site qui en vend mais ce que je vois, au prix où je le vois, me laisse dubitative.

    Est ce que j'arrive trop tard et qu'il ne reste plus que la tapisserie de ma grand mère ? Est ce que sa beauté ne se voit qu'une fois cousu ? Se coud t-il mieux qu'aucun autre tissu ?  

    J'adore le tissu, j'en fais des razzia, je suis desespérée quand il ne reste pas même un coupon de baby berry d'Alexander Henry !

    Ne me bannissez pas, répondez moi !

     

  • La Lunch Box de Lila Fanfreluche

    Je dois débarquer de Pluton pour découvrir à peine le blog merveilleux de lila Fanfreluche !!!

    Je me suis promenée chez elle comme dans un musée, contemplant emmerveillée ici, explosant d'idées là ... De l'humour (à mourir de rire ses défis Kitchs du mercredi !), don de la mise en scène, une créativité qui me laisse avec une amertume certaine : pourquoi n'ai je pas eu son talent.

    J'essuie quand même mes larmes de désespoir pour lui rendre un hommage (pas vraiment réussi, hélas).

    J'ai cousu mon premier lunch box selon son tuto.  

    Et comme je n'ai jamais ce qu'il faut malgré mes caisses de stock (en l'occurence de toile cirée), j'ai utilisé de la viseline trés épaisse pour durcir les tissus (Mondial Tissus : ameublement pour le rose, cotonnade pour le dye), coupé les trois patrons en même temps, maintenus par des épingles. Puis j'ai collé la Viseline sur le tissu de coton avant de coudre endroit contre endroit.

    Bref, suivez plutôt son tuto et ses explications de pro, trés faciles d'accès. En 4 coutures l'affaire est dans le sac, ou plutôt le Lunch box (je sais, elle était facile...).

    Petites précision : ne faites pas comme moi, choisissez LA bonne aiguille pour chaque étape, je déplore 2 mortes ce matin. Et si les coutures bord à bord ne sont pas vôtres trucs, faites comme moi, abusez du biais  ;-)

    En tout cas, le papillon est ravie de traîner partout avec elle son petit sac à trésors !

     

    1277367070934.jpg
    1277367120667.jpg
    1277367188527.jpg
    Lila nous a même concocté un tuto de cartable, pour aller avec (juste sous le tuto lunch box)
    Mais j'ai encore un peu de temps, histoire d'améliorer ma couture ...

     

     

     

  • Une jupe pour mes grosses fesses !

    Devant me rendre à l'évidence que je ne serais toujours pas mince cet été, j'ai voulu me bricoler un vêtement pour cacher mon derrière.

    Ma tentative de confection d'un sarouel court façon Parfum du ciel s'avérant un véritabe désastre, j'ai coupé le bas pour en faire une jupette. Parce que c'est pas parce qu'on ne ressemble pas aux filles des magazines qu'on ne doit pas aérer ses gambettes !

    Bref, une base simple : un trapèze, dans un tissu façon jean trés fluide de Mondial tissu, simplement cousu sur les côtés (et les ourlets !).  

    J'ai cousu à la main la fermeture zippée. Si quelqu'un veut bien m'expliquer comment on peut la coudre à la machine, je suis preneuse !

    Elle est mimi mais un peu tristounette...

    J'ai passé une heure à réfléchir à l'appliqué que je pourrais faire mais 0 idée. Puis en voyant ma pochette à maquillage, ça m'a fait tilt : je vais en refaire une dans le tissu orange de mon sac, puis en faire un "sac ceinture" qui réveillera la jupette, trés pratique pour la monnaie et le portable.

    Ni une ni deux, coupe coupe, voilà la pochette sans doublure accrochée à sa ceinture (même tissu que la jupe), facile à enfiler pour un tombé sur les hanches. Il suffit de mettre la pochette sur le devant ou sur côté pour un (tout) petit effet tablier à Sarouel.

    L'ensemble est déjà plus gai !

    1277287745724.jpg
    1277287783783.jpg