• La machine à coudre Necchi (suite)

    Vous avez été trés trés trés nombreux à m'envoyer des emails sur la machine à coudre Necchi que j'avais achetée en février (voir mon article  http://shirleyzepap.blogs.marieclaireidees.com/archive/2011/02/27/ma-nouvelle-amie-la-machine-a-coudre.html#comments )

    Vous vouliez savoir si elle me plaisait toujours autant, si j'étais satisfaite de mon achat, si j'avais des soucis techniques avec ma MAC, comment faire des boutonnières avec, où l'acheter ... Je n'ai répondu à personne par manque de temps, mais vu que je suis adorable, je vais tout vous dire.

    Avant tout, je dois préciser que je n'ai pas d'actions chez Necchi, ni même chez le revendeur à qui j'ai pris la MAC. Je n'ai eu ni ristourne de complaisance, ni cadeaux d'aucune sorte pour en faire l'article.

    Je cherchais simplement une machine à coudre efficace, pas trop chère, confortable à travailler et, si possible, avec des petites fantaisies. Beaucoup de mes amies du Docti club' Couture Nature ont des machines perfectionnées mais chères. D'autres -comme moi- cousent avec des 1ers prix et en sont satisfaites.

    Bilan, 6 mois aprés :

    - Aucun soucis technique ne s'est présenté depuis, pas de panne ni de casse. Je garde quand même le carton d'emballage "en cas de soucis". Précision, je n'ai jamais huiler la MAC.

    - Je n'ai toujours pas compris comment utiliser "l'enfilage facile". Je dois être un peu blonde à l'intérieur.

    - Oui, la plupart des points fantaisies sont trés beaux, on peut les agrandir ou les coudre en miroir.

    - Non, les points "lettres et chiffres" ne sont pas top, on a du mal à les déchiffrer en lecture. Ils ne s'agrandissent pas (ou bien je n'ai pas compris comment) et sont en lettres bâtons.

    - Non, je ne fais pas de boutonnière, donc je ne peux pas expliquer comment en faire, pour ça il faudrait que je renonce à mes boutons pressions en résine ... Pfffff ... Trop compliqué !

    - On peut coudre sans le pied, mais j'avoue que c'est comme les voitures sans embrayage, je ne m'y fais pas.

    - J'apprécie la sécurité en cas de bug : l'aiguille s'arrête et se bloque. Moins de casse.

    - Ahhhh la magie de l'aiguille qui reste en bas une fois qu'on arrête de coudre ... C'est ça, la merveille de la technologie, pas besoin de tourner la molette à chaque fois qu'on veut tourner le tissu !

    Donc, oui, je suis trés satisfaite de mon achat, d'autant qu'à ce prix il n'y avait pas grand chose d'un peu sympa. Le seul bémol serait le point des lettres et chiffres, que j'aurais aimé plus soigné.

     

  • Peché d'orgueil ...

    Oui, je sais, je n'ai le temps de rien ... Mais là, l'occasion était trop gourmande : Dawanda m'invite sur son Love Book d'hiver.

    Seul bémol, ils ont sélectionné un coussin pour enfant que j'avais réalisé pour la collection "doudou à la campagne" de mon site mais qui a déjà été adopté !

    Aprés m'avoir relancé, Soizic - de l'équipe Dawanda - a eu la gentillesse de repousser la mise en page de quelques jours pour me laisser le temps de re-créer ma petite créa !

    5 longues heures de boulot pour un gros coussin "la Marelle du poussin" ! Personnellement, je préfére nettement la seconde version, plus punchy avec ses pois et ses fleurs en relief ! Et vous ?

     

    coussin.JPG

    Le poussin 1   VS    le poussin 2

    IMG_0871.JPG

     

     A trés bientôt, bande de blogeuses !