Le coussin de colère de Gana Elle

Je vous rassure, je ne vais pas vous montrer tous les coussins de colère qu'on me commande parce que :

1) il y en a trop (succès quand tu nous tiens ...)

2) Ce serait rébarbatif de ne voir que ça -d'autant qu'ils ont quand même une gueule de pas content et c'est pas la joie dans un blog supposé sympa

3) Je sais quand même coudre bien autre chose que des coussins de colère

4) Il y a déjà ma page facebook Shirley Ze Pap' ici qui a son quota de 3 coussins à taper dans la semaine

Mais celui là, il est pour ma gagnante du tirage au sort, Gana elle. Non seulement c'est pour sa fille (et ça, des filles en colère sur des coussins, j'adoooore) mais c'est la petite herself qui l'a imaginé ! Un oeil tout rouge pas content du tout -selon sa mère j'ai réchappé à la tignasse rouge- et des étoiles sur un avatar KO. J'ai été un peu légère sur les étoiles, j'aurais pu en mettre plus ... 

Voilà donc le coussin de laïli, en direct de Bouc bel Air où ce soir j'ai un coup de blues (mais je vous dirais pourquoi plus loin ...)

coussin de colère à taper pour enfant

 

coussin de colère fille à taper pour enfant

.

.

.

Allé, quand même au passage, je vous dévoile mon 4ème avatar de coussin de colère pour les grincheux, les jamais contents, les y en a marre, les boudeurs, les chiassous de bon matin, les chouineurs, les rois du boudin ...


coussin de colère la grimace, émotion des enfants, coussin à taper, punching ball

 

Les coussins de colère sont à commander ici ou bien directement en me contactant à shirleyzepap@gmail.fr

 

Et maintenant, ma "check list"

"Mes petits états d'âme (qui ne servent à rien au peuple mais qui me font bien c*** quand même ...)"


Constat 1 : Être une mère, c'est pas facile facile quand même cette histoire ... Il faut apprendre à composer avec la culpabilité de ne pas tout donner pour son enfant et l'envie d'avoir quand même une vie à soi.

Constat 2 : Être hors de la maison 60 heures par semaine, ça remplit le frigo mais ça ne fais pas le mènage. Surtout quand les jours de repos on sème aux quatre coins du salon des bouts de fils et des morceaux de tissus !

Constat 3 : entendre "maman, je suis tellement contente quand c'est toi qui vient me chercher à la crèche ..." et comprendre que c'est pas drôle d'être un petit bout de 3 ans qui n'a pas la sienne à "l'heure des mamans" ...

Constat 4 : monter sur la balance et tomber dans les pommes devant les 4 kilos qui sont venus s'installer. Un grand merci chaleureux au tourniquet de Mars et M&Ms installé au magasin pour sa présence lorsque je n'ai pas le temps de déjeuner d'une salade.

Constat 5 : tous les projets ont un prix : ceux expliqués plus haut.

 

Finalement, je vais m'en coudre un rien que pour moi, de coussin de colère, et il s'appelera le coussin de la raaaage !

 

 


 

 

Commentaires

  • c'est peut être la solution : un coussin de colère version adulte ... plus petit pour ne pas paraître ridicule, mais qu'on peut balancer à travers la pièce tout de même pour passer sa frustration !

  • Très bonne idée le coussin de colère ! Tu peux même te laisser carrément aller sur un coussin à torturer comme une poupée vaudou, pourquoi pas ?

  • Je me retrouve bien dans tes constats....

  • Tu sais, même moi qui suis à la maison, j'ai l'impression de ne pas profiter pleinement de mes affreux et de voir le temps filer à une vitesse impressionnante... et ma maison est loin d'être nickel....

    tu es une maman, et une femme formidable !!

Les commentaires sont fermés.