Livres

  • Noel en Août ...

    Je termine bien le mois !

    De passage sur Aix afin d'offrir mon swap "rentrée haute en couleur" (à suivre ...), je me vois offrir par Mezeiha un superbe coupon de tissu à pois rose, jaunes et bleus ! Merci mezeiha, pour ce cadeau de dernière minute que j'imagine déjà en petit haut de pyjama ! Elle a en plus dû patienter pour me voir arriver tant la circulation était dense !

    Je passe par les ruelles aixoises, si riches en couleurs, et je m'arrête à la boutique "La Victoire" où je trouve ce superbe tissu rose à pois crème ... Le pyjama du papillon sera décidement plein de bulles !

    Poursuivant mon chemin un peu plus loin, c'est devant la vitrine de "Au bonheur des dames" que je me fige ... Quelques emplettes nécessairement inutiles !

    Du biais à carreaux et vichy rose, du ruban à pois rose et marron, et encore agent et blanc, mais surtout un ruban crème où l'on peut lire " Fait avec tendresse" ...

    De retour à la maison, la factrice m'attend pour me remettre un colis. Contre quelques livres que j'avais lu mais que je ne relirais plus, me voilà avec deux merveilles : " les intemporels pour enfants" et "les petits animaux de Tilda".

    Si c'est pas noël c'est quoi ???

    IMG_0595.JPG
  • Petits livres qui font du bien ...

    Pas de livres de coutures mais deux petits bouquins que j'avais acheté il y a quelques mois, jamais ouverts.

    Contes à guérir, Contes à grandir

    Contes à aimer Contes à s'aimer

     

    J'avais déjà lu, sans forcément les aimer, les livres précédents de Jacques Salomé. Le "courage d'être soi" avait eu sur moi un effet soporifique et "T'es toi quand tu parles" ne m'avait pas parlé des masses.

    Pourtant, ces deux livres "Contes à s'aimer, contes à aimer" et "contes à grandir, contes à guérir" ont provoqué un cataclysme en moi.

    Ces contes de 1,2 ou 3 pages, explicitement symboliques et faussement naïfs m'ont fait un bien fou. J'ai versé plus de larmes de délivrance sur quelques pages qu'en 5 ans, c'est dire.

    "Contes à  s'aimer, contes à aimer" a cette tranquille légéreté d'analyse des émotions, des cicatrices recouvertes "comme on peut". Car s'aimer soit même ou aimer autrui n'est pas forcément si facile.

    Les deux livres se lisent dans n'importe quel sens - voire si l'on est un peu mystique sur les bords, en ouvrant une page au hazard pour attendre une réponse. Non, je ne suis pas folle LOL !

     

     

  • Le burn out des mamans

    Reçu la semaine dernière suite à un échange contre une couche lavable :

     "La fatigue émotionnelle et physique des mères", de Violaine Guéritault

     

    La fatigue émotionnelle et physique des mères : Le burn-out maternel

     

    Oui, parce que ça fatigue d'être mère, au foyer ou pas.

    Aprés la lecture et beaucoup de larmes versées, le bilan est mitigé :

    Énormément de témoignages de mères "au bout du rouleau", l'explication du processus menant au burn out, à savoir :

    1) un épuisement émotionnel et physique : absence d'énergie, lassitude, sentiment usure.

    2) une dépersonnalisation ou distanciation : mécanisme de défense personnel et inconscient pour ne plus gaspiller son énergie, on pose des barrières entre nous et les autres, on ne ressent plus d'empathie ou d'émotion.

    3) un reniement des accomplissements passés, présents et futurs, une baisse de productivité : la perte de confiance et d'énergie est totale, angoisse du nouveau jour, envie de fuire ...

     

    Je simplifie, bien entendu, le livre comportant 229 pages d'explications et de témoignages. J'ai zappé beaucoup de chapitres sur cette partie du livre je l'avoue, lire à quel point on est mal ne m'aidant pas à tenir le coup !

    J'en viens aux solutions à mettre en place pour peut être trouver une solution, un réconfort.

    1) Comprendre les causes.

    2) Dire Stop à la solitude, oser dire, parler, se confier. Fini les tabous !

    3) Sélectionner dans les taches de notre journée ce qui est véritablement essentiel, en faisant l'inventaire des obligations.

    4) Opter pour le propre, pas pour le parfaitement propre. Vous ne mangerez jamais par terre.

    5) Organiser les tâches de façon rationnelle. Apprendre à être organisée, quoi !

    6) Débarrassez vous d'un maximum de choses mettant le bordel chez vous. Moins d'objet, moins de rangement.

    7) Mettez au clair vos espaces de travail : bureau, cuisinière, buanderie...

    8) faites vous aider : payer quelqu'un !

    9) Répartissez les tâches : enfants, maris, tous agissent !

    10) Renoncez au perfectionnisme ...

    11) Se laisser du temps pour prendre soin de soi.

    12) Poser des minutes vacances dans la journée. Ils dorment ? N'en profitez pas pour faire : reposez vous !

    13) adoptez une hygiène de vie alimentaire et activité physique.

    14) Évitez la présence de gens négatifs ou qui vous pompent tels des succubes.

    15) Dites NON.

    16) Halte au bruit : investissez dans des boules quiès !

    17) une chose à la fois : par exemple, pour le ménage, attaquez une seule chose et prenez à vos côtés un bac pour y mettre les trucs à ranger ailleurs.

    18) Déchargez sur les papas.

    Courage ... Restons !

     

  • Reçus ! Encore des livres de couture ...

    Nouvelle tournée de livres de couture ce matin !

    Ceux de Pauline Saint Lager, Maude Paray et Cécile de Chatillon :

    Tuniques

    Basiques d'été

     

    Les tenues semblent simples à réaliser, la marge de couture étant prévue dans le patron à taille réelle.

    Toute la difficulté pour moi sera d'agrandir les tutos fournis, vu qu'ils s'arrêtent à la taille 42 !

     

  • Reçus ! Mes deux livres Tilda

    Voilà ma selection ludique et merveilleuse du mois : deux livres magnifiques de Tilda.

    J'étais comme une gosse attendant le père Noél :

    Le facteur n'a pas dû comprendre pourquoi je sautillais d'impatience en lui ouvrant la porte !

    La maison de Tilda :

     

    La maison de Tilda

    Des fruits gourmands pour décorer sa chambre (ou celle de son enfant), des personnages et animaux qu'on meure d'envie d'avoir, des décorations de cuisine gourmandes (panneaux, set, galettes de chaises), des boites de rangement et des piques aiguilles qu'on oserait pas piquer, des sacs de filles trés fleuris, des portes revues et four-tout inspirés, des trousses et pochette de beauté, un coussin fraise qu'on ne prêtera à personne, un plaid féérique, des chaussons "de cendrillon" ...

     Une journée chez Tilda :

    Une journée chez Tilda : Déco et petits personnages à coudre pour la maison

    Un adorable pouf repose-pieds, des nichoirs de déco, des oiseaux, vaches et autres animaux angéliques, un drôle d'épouvantail (qui ne fera peut à personne, on devrait le dire à Tone Finnanger), des personnages poétiques et joliment vêtus, un porte bijoux, des sacs à main very fifille, des ailes d'ange parfumées, des déco utiles et ravissantes (enfin, pas sur que mon homme apprécie le côté girly mais avec un tissu plus pop, c'est jouable !), des gâteaux et fruits pour jouer à la dînette (entre grandes !), un sac et un plaid de plage pour faire sa belle, des cousins à la mode Pompadour, des espadrilles (no comment'), moult coquillages pour faire de sa salle de bain un port de plaisance et autres petits travaux adorables.  

    Pour ne pas que mon homme contre-attaque et me colle des posters de Rocky partout, histoire de masculiniser tout ça, je vais utiliser des tissus plus péchus, moins praline et guimauve. J'imagine bien une amie "Ange" en tenu rock and roll !

    Enfin ... si j'y arrive !!!! Parce que c'est comme du Citronille, ravissant quand on comprend comment ça marche !

     

  • Petits livres du mois

    100_4976.jpg
    Jouons ensemble autrement
    Il n'y a pas de parents parfaits
    Juste feuilletés ... Je n'ai pas resisté à jouer avec la table du papillon ! Ouh la coquine !

  • Le livre à lire d'urgence !

    Mon coup de coeur "La véritable nature de l'enfant" de Jan Hunt

     

    "Choisir l'amour pour guide", prévient le titre. Et bien je suis d'accord. Ca commence bien !

     

    Ce livre a rejoint dans ma bibliothèque la section "ceux que je garde à vie". Je n'aime pas les livres à culpabilisation massive, j'ai du mal avec ceux qui s'appuient sur de belles théories impraticables.

    Ici le parent est simplement humain, le nourrisson peut être épuisant, l'enfant un monstre en vadrouille ! Pourtant le respect demeure, la confiance se travaille. Confiance en soi, en l'enfant. J'aime les conseils, le ton, l'humour et le bon sens que ce livre communique.

     

    Pour protéger son enfant, mais aussi celui de l'Autre, là bas, qui utilise la violence ou ce que Alice Miller appelerait de l'éducation noire.

     

    51MILfGJJ8L__SL500_AA240_.jpg