billet d'humour

  • Que vive la rentrée ...

    250809.jpg

    Mères du sud et du nord, vos louveteaux ont repris le chemin de la maternelle, de l'école, du collège, du lycée... 

     

    Vous avez veillé au cartable, à la trousse, aux nouvelle chaussures. Vous avez harpentés les magasins de long en large, au bord de l'hystérie lorsque la rupture de stock été annoncée sur un panneau. Vous étiez hier encore tout à la fois enthousiastes de faire plaisir à vos écoliers avec le stylo machin chose et le sac de Dora et pourtant au bord de la crise de nerf quand la liste s'avérait illogique. Nom d'un prof !

    Vous avez stocké pour le goûter l'équivalent de votre poids en Petit Prince et Pépito ; acheté autant de vêtements que de jours de la semaine ; dû coudre sur chacun de ces vêtements une étiquette au nom de votre progéniture ; trouvé des bouquins que même les éditeurs avaient oublié ; encollé tous les livres et cahiers avec du plastique et du Scotch qui ne colle pas ; préparé la tenue de rentrée avec soin (ou commenté le choix de vos plus grands) ; rêvé que la voiture tombée en panne sur le chemin de l'école ; donné un petit déjeuné publicitaire à des ventres affamés ...

    Vous avez un torticolis, des piqûres d'aiguilles sur les doigts, des courbatures et des maux de tête.

    Oui, mères de tous les coins de France, mères inquiètent pour tant de raisons, émues de voir votre bébé s'avancer dans la cours comme un grand ... La rentrée est arrivée.

    Et puis d'un coup, la sonnerie a retenti. Plus aucun bruit, plus rien qui bouge, si ce n'est le ballet des voitures qui quittent le trottoir de devant l'établissement.   

    Voilà.

    Vous y êtes.

    Les vacances des enfants sont finies.

    Respirez.

    Les vacances - vos vacances - commencent.

    A présent vous allez pouvoir coudre sans vous arrêter 100 fois en cours d'ouvrage ; retourner au travail en sachant que si vous séchez le boulot vous serez seule à la maison ; regarder " les maternelles" aprés le ménage sans avoir à négocier le dvd de Toy's Story.

    Bref, prendre votre temps, celui d'être toujours pressée (parce que c'est vous qui l'avez décidé !).

    Vive la rentrée !

     (Ps : gardez une pensée émue pour les mamans dont les enfants ont moins de 3 ans. Les vacances, ici, ce n'est pas avant 2 ans !)