huile

  • Bougies de noël au soja

    Allé, allé, on s'active à préparer les paniers de Noël !

    La bougie "made home" fait toujours son petit effet, surtout lorsqu'on choisit des matières saines comme la cire d'abeillenaturelle et bio si possible, ou de la cire de soja, non ONG.

    La première est un purifiant naturel et la seconde, lorsqu'elle est mélangée à des beurres nutritifs, fait merveille en soin corporel. A choisir selon les habitudes (et la curiosité) de ses gâtés. Pour un couple, le prélude d'une bougie réchauffe les sens avant de s'appliquer encore liquide sur le corps pour un massage sensuel. Ne vous inquiétez pas, point de jeu SM ! La cire de soja fondant à une température proche du 40°, vous ne risquez pas d'ébouillanter votre amoureux !

    Une belle bougie à la cire d'abeille, moulée dans un moule de silicone ou bien mise à durcir dans un verre sera un cadeau parfait pour quelqu'un qui aime la tradition.

    Question odeur, tous les goûts sont dans la nature ! Gourmandises sucrées, acidulées, florales, les revendeurs d'arômes, fragrances et autres huiles essentielles courent le net. Pourtant, veillez à choisir des essences naturelles : en brûlant, les parfums de synthèse dégageront des substances volatiles nocives.

    Vous pouvez aussi jouer avec ce que vous avez dans la cuisine : quelques cuillères de cacao en poudre, de café instantané, d'épices sucrées etc.

    Bougie " Souvenir d'une nuit de Noël ":

    Mélangez à votre cire de soja deux grosses cuillères de miel et une d'huile végétale, puis cassez y de l'anis étoilé, quelques grains de cardamome, une pincée de gingembre et deux de cannelle. 

    Faites chauffer au bain marie ce mélange, en laissant "infuser" 5 à 10 minutes de plus une fois le mélange fondu. Vous pouvez aussi préparer au préalable le mélange d'épices dans une bouteille de 100ml d'huile végétale et laisser reposer 1 mois dans votre placard pour obtenir un macérat aromatique.

    IMG_1217.JPG

    Pendant ce temps, choisissez votre pot. Aujourd'hui, j'ai choisi de mouler les bougies dans une forme de cup cake en silicone.

    Coupez un morceau de mèche de coton à la hauteur du moule ou du pot. Plongez la une minute dans votre mélange fondu, puis mettez les dans une feuille d'aluminium que vous aurez pliée pour que la mèche soit placée droite. Placez les au congélateur.

    IMG_1218.JPG

    Sortez le mélange du feu et ajoutez y quelques gouttes d'huile essentielle d'orange.

    Sortez du congélateur votre (vos) mèche(s). Enfilez les dans leur socle et posez les dans le moule. En maintenant les mèches, par exemple avec des pinces à linge, versez la cire fondue.

    IMG_1221.JPG

    Le dépot d'épices est normal, je le trouve même joli avec des morceaux d'anis étoilée qui flottent ! Mais vous pouvez l'enlever en filtrant le liquide.

    Laissez durcir. Démoulez (ou pas !) !

    IMG_1223.jpg

    Un parfum de noël inimitable !

    Présentez ensuite votre bougie en collant sur le pot des épices ou graines reconnaissables : café, anis étoilé ...

    Pour plus de détails sur la confection des bougies, je vous mets le lien de ma 1ere bougie de soja chocolat vanille en photos, c'est  ici  !

  • En cosmétique, la simplicité a du bon ...

    Je vois fleurir sur les blogs (et sur le mien !) des tas de recettes de crèmes visage et soins, dont on a l'impression parfois qu'il faut avoir bac + 7 pour pouvoir les réaliser ! On comprend la moitié des mots, on n'a pas 1/3 des ingédients, bref, on rêve devant mais tout cela nous semble infaisable.

    J'ai l'impression qu'il en faut toujours plus : plus d'ingédients au nom exotique, plus de composants pour être efficace, plus de temps pour les préparer...

    Car il est vrai qu'on a fait presque le tour des explications : pour faire une crème il faut une phase aqueuse et une phase grasse (mélangée à un émulsifiant ou cire) fouettées ensemble. Et à la rigueur quelques petits ajouts (conservateurs, parfum, couleur...).

    Aujourd'hui, je vais plutôt parler de la peau de notre visage. Elle sécréte du sébum, nous le savons tous. C'est une cire lipidique qui protége l'épiderme du dessèchement. Comment ça se passe ? La peau perd son hydratation naturelle, pour y pallier, l'astucieuse Nature nous a doté de cette cire, le sébum, pour retenir l'eau.

    En aucun cas la Nature n'émulsionne l'eau contenue dans la peau avec ce sébum ! Les deux substances ne se mélangent pas.

    L'émusion est donc une invention humaine, Damned ! Mais était elle vraiment utile ? là est la question.

    Car finalement, l'idéal sur une peau "normale", serait d'appliquer simplement le matin une huile végétale choisie avec soin, selon son type de peau. En vaporisant au préalable un peu d'hydrolat ou d'eau floral sans attendre que l'eau s'évapore. A la rigueur quelques gouttes d'huiles essentielles mélée à l'huile augmenteront considérablement son champ d'actions.

    Les émusions riches ne devraient être appliquées qu'à certaines occasions : lorsque la peau est incapable de s'hydratée correctement, lorsqu'elle subit certaines agressions (vent, soleil, température, clim' ou chauffage). L'usage prolongée de crème rendrait la peau incapable de se réguler, incapable de produire l'eau et le sébum nécessaire, voir de l'épuiser en lui demandant d'absorber des éléments dont elle n'a que faire.

     

    Le mieux serait donc l'ennemi du bien !