humour

  • Le 1er mai, travailler, c'est péché !

    Mon billet "Vis ma vie de femme aux foyer" a eu un succés de dingue, tant que je m'interroge : alors comme ça on me laisse moins de comm' lorsque j'explique comment faire un produit ménager ou une crème visage ? Bande d'ingrates !!! 

     

        ;-)

     

    Alors en ce 1er mai, jour férier, jour chéri, jour de grand rien collectif, je passe du côté des femmes honnêtes :

    Ok j'avoue : je n'ai pas attendu le 1er mai pour ne rien faire de mes journées de femme au foyer !

    Oui, il y a des jours (des semaines ?) où le leitmotiv serait "POUR VIVRE HEUREUX, VIVONS FROISSES". Car aprés tout, repassés ou pas, on dormira bien sur les mêmes draps. Ma voisine ne s'offusquera pas que ma culotte soit froissée et la caissière du supermarché que ma jupe n'ait pas été repassée (au pire, on peut dire qu'elle a subi les assauts de l'enfant ...).

    Il y a des jours où je me lève, je mets l'enfant devant Sid le petit scientifique (instructif pour un petit d'un an, n'est ce pas ?) et je me scotche à l'ordinateur. Et je papote avec mes copines. L'enfant remue ? je lui file un gâteau, ça le calme. La femme au foyer moderne a quelque chose qui change son statue social : Internet. Elle n'est plus seule avec ses questions, elle est puissante de tout son réseau, la ménagère ! Elle peut se plaindre de sa vie de chien, aider les autres mamans dans leurs jours Down, trouver des solutions aux problèmes du quotidien. Les possibilités sont infinies ! Pendant ce temps, la vaisselle attend d'être lavée...

    Il n'y a pas que le 1er mai que la femme au foyer ne fout rien.

    Que ses journées sont belles ! La femme part avec l'enfant rejoindre d'autres mamans au foyer et leurs enfants, pour faire de la couture, du café blabla, des crèmes de jour ! Ensemble, elles font des pique nique au parc et des aprés midi en ludothèque !

    Le bonheur si je veux.

    La femme laisse derrière elle la maison dévastée, les lits pas faits, le linge encore humide dans la machine à laver. Il est temps de rire !

    La femme au foyer profite des beaux jours pour aller à la plage. Tant pis pour les jaloux ! Oui, elle a le temps de vivre, de jouer avec son enfant chéri, de prendre des photos qui empliront les albums photos (le jour où l'on se décidera à aller les imprimer... pour le moment on a pas le temps. C'est qu'on a des trucs à faire, bordel !).

    Quand le télephone sonne, la femme au foyer sait qu'au bout du fil il y a son homme. Oups ! Oui chéri d'amour, aujourd'hui je suis chez martine, ou à la plage, ou devant internet, ou devant ma machine à coudre... Oui chéri, je sais que j'ai de la chance ... Toi tu trimes pour nous ...

     

    Alors vite, avant que l'homme revienne à son nid, on s'active ! On dépasse la vitesse légale pour arriver avant lui ! Vaisselle rapide, linge caché dans le placard, passage de l'aspirateur dans les zones visibles ... Tiens, je suis de bonne humeur, je vais cuisiner un peu aujourd'hui ...

    Et voilà, l'homme rentre dans une maison (à 1ere vue) rangée ! Il sourit (l'homme sait qu'on le berne). L'enfant et sa femme sont de bonne humeur et un bon plat cuit au four... La femme a même pris le temps de mettre des sous vêtements coordonnés... Jour de fête à la maison !

     

    Ah, que vive le 1er mai (et les autres jours de trève domestique !) ...

    muguet-4973.jpg