noisette

  • 1ers cheveux blancs et test de coloration végétale

    Le cheveu blanc, celui de mes 20 ans, immuable, solide, la preuve au monde que je n'étais plus un bébé, s'est fait des amis.

    Traitre.

    Amies de toujours et d'hier, la trentaine est bel et bien installée. Je ne me plains pas, je les aime, mes trente balais...

    J'apprécie cependant trés modérement que mon beau cheveu blanc en ait invité d'autres sur ma tête. Le moment est donc venu de constater les outrages du temps qui commence à s'activer sur mon pauvre petit corps.Horreur, j'ai aussi des rides (et pas celles d'expressions). Elles vont par deux, c'est bien connu. Comme les dents de ma fille, elles vont se multiplier sans que j'y puisse quoi que ce soit.

    Je recherche en moi l'ado qui disait que "les rides, c'est beau.". Que les signes du temps qui court ne sont que les trophées d'une vie bien remplie. Naïve, va ! Cours retrouver ce salop de Ronsard et lui dire que la rose, doucement, se fane.

    Comme l'Omo Erectus, je mets au point des armes de guerre pour partir en lutte : crèmes, huiles et poudres de perlimpimpin ...

    Aujourd'hui, test de coloration naturelle à base d'épices, gamme "Aube indienne", couleur noisette (je suis châtain moyen). La couleur est donc plus claire que ma base, je ne prends pas de risque puisque ça n'éclaircie pas.

    181208_181011_ASAHI_U5JrDZ.jpg

    Il s'agit d'une poudre à délayer dans de l'eau déminéralisée, à la texture granuleuse mais relativement lisse. Elle sent les épices, ce n'est pas top of moumoute mais c'est mieux que l'amoniaque !

    Je me lave les cheveux comme dit dans la notice, puis j'applique la pâte obtenue sur les cheveux, un peu n'importe comment d'ailleurs (pas de pinceau). Je n'ai utilisé que la moitié du sachet de poudre puisque mes cheveux m'arrivent au menton.

    Je suis sublime en Charlotte sur la tête ... Damned, mon mari rentre à l'improviste pour manger ! Je me sens d'un coup moins sexy.

    2h de pause plus tard (oui oui, l'inconvénient du naturel c'est le temps nécessaire pour prendre) je rince abondamment, sans laver de nouveau. Juste un peu de démélant.

    Bilan : un léger reflet chaud, un rendu trés brillant, des cheveux blancs devenus blond foncé, une chevelure ni asséchée ni cassante.

    C'est sûr, ça ne concourt pas dans la catégorie couleur glossy glossy à la Pénélopé Cruz mais ça le fait. En tout cas pour le moment.

     

    Banque d'Image - images, coiffures, beauté, cheveux-curlers, gens, caractère. fotosearch - recherchez des photos, des images et des cliparts