Tout le lavable

  • Fabrication d'une couche à poche

    Le papillon a déjà pris une taille en couche lavable... J'ai donc cousu une couche à poche (mes préférées) pour son petit derrière !

    Un joli tissu PUL et jersey, effet camouflage s'il vous plait ! Pour le "tuto", j'ai frauduleusement suivi les courbes d'une fuzzi ...

     

    Si vous me laissez des comm', je mettrais la prochaine en pas à pas  ;-)

     

    100_4766.jpg
    100_4770.jpg

     

    100_4774.jpg
  • Décrassage de couches !

    Parce qu'il faut bien y passer ...

    Habituellement je lave mes couches avec ma lessive maison (100g de savon de Marseille Marius fabre, 2,5 litres d'eau du robinet trés chaude, 1 càs de cristaux de soude) et j'ajoute une cuillère à café de désinfectant nappy fresh. Ça permet de retarder le décrassage tout en désinfectant. Mais ces derniers temps, j'ai eu la main lourde sur le liniment oléo calcaire pour nettoyer le cucul de bébé (45% eau de chaux 55% huile d'olive + un peu de cire d'abeille, de miel et une goutte de vitamine E). Résultat, les couches du papillon (des Itti Bitti AIO) se sont encrassées en une semaine. Fuite sur fuite...

    J'ai appris que le mélange "cristaux de soude + eau + un zeste de liquide vaisselle" n'était pas approprié sur des couches dont l'intérieur est en suédine. De plus, on ne peut pas laisser mijoter ses couches "tout en un" dans cette solution, car le PUL devient perméable...

    bref, je site Lilinappy propose d'essayer ceci : un passage en machine sans lessive pour des couches encrassées (propres), à 60°, avec une cuillère à soupe cette fois de Nappy fresh.

    J'étais ennuyée car les Itti ne se lavent pas à 60° mais à 40. Tant pis, j'essais !

    Résultat : certaines des couches "crissent"' sous les doigts mais sont impeccables ! Elles ne fuient pas, ni au test de la goutte (faire couler une goutte d'eau sur la suédine pour voir si le liquide est absorbé ou s'il glisse), ni portées.

    A ne pas faire trop souvent, car j'ai quand même pris des risques à les laver si haut... Mais ça marche !

     

  • EDIT Des nouvelles de mon vagin ... FleurCup le retour

    Oups, j'a m'été trompé !!!

    Ben pas du tout en fait ! Apres 24 heures d'utilisation finalement trop de fuite, je repars sur ma grande GRRRR !!!

     

    Lors de mon 1er essai avec la fleurCup (ou MoonCup ou toute autre cup !) j'avais été ravie de l'efficacité anti fuite mais j'étais dérangée par la difficulté d'extraction du dit machin ! Et là, que decouvrais-je ? Je me suis trompée de taille ! J'avais utilisé la grande, hors visiblement mon petit minou n'en a pas la taille ...

    Donc essai de la taille "normal" et là, rien à voir ! Aussi efficace (6 heures, 1er jour de regles, cup à moitié pleine) mais nettement moins "douloureux" à extraire. Bref, choisissez bien la taille ! Oui ben c'est valable pour les petits flux, aujourd'hui gros flux donc grosse Cup !!!

     

    Par contre, essai de nuit trés médiocre. Heureusement que j'avais mis une serviette car la Cup n'a pas passé le test nocturne. Certes elle a récupéré une partie du fluide ( :-o ) mais l'autre partie y a échappé ...

     

    Pardon pour le titre mais c'était le seul qui est venu à mon cerveau fort épuisé !

    Finalement il faut bien les deux tailles... L'une pour les jours +++ et l'autre pour les jours +

  • Le choix d'une couche lavable

    On me demande trés regulierement des explications sur le monde du lavable (couches, hygiene intime, lingette pour tout le monde...).

     

    Je vous avoue que j'ai déjà 3 ou 4 brouillons, hélas c'est devenu si complexe depuis la deferlante de nouvelles marques et de nouveaux tissus que je n'acheve jamais le sujet... 

    Imaginez :

    Faisons le tour des mots qu'on entend : culotte de protection (en laine, en polaire, en micky, en PUL, en shorty, avec gousset, sans gousset...), lange (simple, préplié, preformé, à nouer, avec snappy, en coton, en bambou, en chanvre, en flanelle), les couches "qui ont besoin d'une culotte de protection", les TE1 (les vraiment tout en un, les pas du tout tout en un, les à pressions, à scratch, les PUL, tissu, Mincky, Polaire, brodée...), les TE2 (tout en deux... une énigme pour moi...), les couches à poche (avec ou sans pressions) et puis y a les multi tailles (XS, S, M, L, XL ...) qui ne sont même pas pareils selon les marques, et la TU, la Taille Unique, la couche supposée aller de la naissance à la propreté. Ah, j'oubliais La couche d'apprentissage, pour les grands bébés qui apprennent à être propre. Le tout pouvant se mélanger !

    Et puis y a les inserts, les boosteurs, les ajouts... en chanvre, en bambou, en coton, en micro fibre, en mico polaire, micro polaire de bambou, en micro polaire de coton...

    Pour se faire encore un peu plus peur, ajoutons : lingette lavable (flanelle, coton, polaire, bambou...), seau à couches (10 litres, 20 litres...) , sac à couche (pour une couche, pour trois couches, pour 10 couches...), lessive (celles sans glycérine, celles qui encrassent, celles qui sont bio, celles qui se pretendent bio...), désinfectant (nappy fresh, huile essentielle de tea tree, sanytol, rien...).

    Les sites vendeurs vous l'expliqueront bien mieux que moi, quoi que peut être plus dirigés ...

     

    Ce que je retiens de mon aventure LOOOOOOIN d'être finie, c'est qu'il faut, avant tout, se demander concretement ce qu'on cherche :

    - Des couches pratiques et simples si nounou, personnel  de creche ou papa refractaire, on possede un peu d'espace pour le séchage (le seche linge est proscrit quand la couche ne se divise pas, le PUL, partie imperméable ne supportant pas la chaleur). Vous cherchez du rapide car peu de temps devant vous ? Il vous faut de VRAIES TE1, c'est à dire une couche qui est composée d'un seul morecau, rien à pressionner ou à insert. Genre : Itti Bitti AIO, Bumgenius organic. Attention, le lavage ne dépasse pas les 40°, il faut ajouter du desinfectant à la lessive. 

    Il existe, pour celles qu'un minimum d'organisation de plus ne dérangent pas, des TE2, des tout en 2, comme les sweet Lili. Un insert est à pressionner au coeur de la couche. Ca reste simple et rapide.

    - Des couches sécurité optimum : le zéro fuite est votre priorité. Vous avez des vêtements minimum 2 tailles de plus que celle de votre loulou (12 mois s'il met du 6) et l'effet popotin ne vous dérange pas. Vous avez du temps devant vous, vous ne cherchez pas la praticité absoluement mais l'efficacité, bien plus que l'effet mode. Bon, ce n'est pas non plus le Perou que de les mettre, puis il existe de jolies culottes de protection, mais bon, autant savoir ce qu'on cherche ! Et dans ce cas ce sont des des couches classiques + une culotte de protection. Avantage, vous en trouverez à prix plus que bradés !

    - Un moyen de change pas cher et efficace. Faire un ou deux pliages ne vous rebutent pas (rectangle qu'on replie en 3 ou langes qu'on noue grace à un lien). Vous ne voulez que des matieres naturelles sur le cucul de loulou qui réagit trop vite (coton, laine, chanvre, bambou...) et la possibilité de monter la température de la machine en cas de gastro. Vous pouvez utiliser votre seche linge pour limiter le sechage. Vous avez du temps. Les Langes (bambino mio, popolini, disana) dans une culotte de protection en PUL ou en laine. Attention les culottes en PUL ne passent pas au seche linge mais seche en temps reccord. Quant à la culotte en laine, si elle est redoutablement efficace, son entretien est fort complexe, à ne pas mettre entre les mains de tête en l'air !!!

    Je lui joins également la couche à pocheparce j'y mets comme insert un ou deux langes Bambino mio et c'est nickel. La couche à poche est la version améliorée de la culotte de protection : il y a un simplement une couche de PUL et un tissu effet "bébé au sec" qui est fendu pour glisser entre les deux le fameux insert. Alors que dans une culotte de protection les fesses de l'enfants sont en contact avec le lange (souvent en coton donc mouillé), dans une couche à poche l'insert est couvert. Pratique pour les cacas puisque le tissu (souvent du micro polaire ou de la suedine) se depose sans s'accrocher : il suffira de secouer au dessus des WC pour que le caca se décolle. Laissez moi vous dire que ce n'est pas la même chose avec du coton !!!

    La couche à poche est pratique aussi pour la creche si vous prenez le temps de la pré-remplir avec votre insert. Elle devient alors une "toute en un" ! De plus, comme la culotte en PUL, son temps de sechage est trés rapide, à peine qq heures !

    - envie de prendre un stock de taille unique pour faire naissance / propreté ? Attention, immense sur un bébé, elle vont rarement jusqu'à 15 kilos... Un systeme de pressions leur permet de passer d'une taille à l'autre.

    Sinon rapidement, mes notes sur les couches testées, en sachant que la morphologie d'un enfant n'est pas la même qu'un autres.

    Couches

    * Les itti bitti AIO : pratique, efficace, jolie, peu de fuite. Caca qui passe sous l'insert hélas. ++++

    * Les itti bitti SIO : peu pratique, rigide, jolie, peu de fuite ++

    * Les sweet lili classique : jolie, relativement pratique, fuite par capilarité dès que bébé pisse beaucoup (tissu exterieur) : ++

    * Les sweet lili light : relativement pratique, moins originale que les classiques, meilleure retenue des fuites : +++

    * Les bumgenius organique taille unique : pratique, petit cul sur les 5 kilos, seche trés lentement, peu original, coton bio +++

    * Les ilfaitsoleil taille unique bambou : possible de creer la couche sur mesure (couleurs, tissu...), trés absorbante, insert à pressionner long à secher +++

    Culottes de protection

    * Les culottes bambino mio : pour les nouveaux nés, zéro fuite grace aux goussets, rigide, déconseillés dès que le bébé bouge ++

    * Les culottes nature babies : trés jolie, efficace grace aux goussets, souple, reglable ++++

    * Les IMVE : peu originale, efficace avec des couches classiques, peu adaptée aux langes ++

    * Popolino : idem IVME. ++

    * Culotte laine : trés efficace, entretien complexe de la laine, respirante, naturelle +++

    Langes

    * bambino mio : absorbant même sur les cacas des allaités. Facile à utiliser, coton. Seules les Tailles 2 m'ont déçu car difficile en tenue sur un grand bébé qui bouge. ++++

    * Lange à nouer Disana : complexe à mettre au départ, mais on comprend vite. Necessite un insert en plus. Coton bio. +++

     

    Déjà sachez que sans complexe j'ai mis un mois avant de passer Romane aux lavables ! J'étais tellement dépassée et la pampers me paraissait si simple que mes culottes de protection avec lange dormaient dans le placart !

  • Moi et ma FleurCup ...

    Une fois n'est pas coutume, le lavable n'est pas fait de tissu ! La FleurCup est en silicone. Elle et son petit sac de transport en Pul imperméable sont d'ailleurs entierement fabriqués en France, rien que ça mérite qu'on s'y penche et la choisisse. Et comme c'est du matos médical donc pas de soucis de plastique toxique !  

    Fleurcup-cinq-couleurs.jpg

     

    A la base, je n'étais pas du tout partante pour tester la FleurCup ou l'une de ses jumelles... Question d'habitude et de vision gore sans doute.

    Malgré tout je cherchais autre chose que les serviettes hygièniques que je ne supporte plus : ça me gratte, ça chauffe, les parfums m'irritent, bref. J'utilise aussi des tampons, mais l'idée d'introduire un tas de trucs chimiques dans l'une des muqueuses si sensibles ne m'emballe pas non plus. Amies de la poésie... Bref, je cherchais quelque chose de sain, mais fiable.

    Dernier atout, même maigre : c'est économique. Enfin, pas de suite car 50 euros environ pour deux Cup à relayer, ça chiffre ! Mais au calcul, ça devrait être rentable.

    Donc, me voilà avec ma FleurCup. Aprés 15 mois de liberté SANS LES VILAINES, mon retour de couche est officiel. J'ai mis 2 jours avant de me lancer, car c'est tout de même impressionnant cette Cup !!!

    13h00, 1er essai : je replie la cup et hop, comme un tampon mais bien moins haut. C'est étrange d'avoir une petite baguette qui reste à l'entrée de la grotte mais bon, on ne la sent pas, finalement. Etrange sensation quand la Cup se déplie... J'avoue quand même avoir mis une serviette lavable histoire de m'assurer tranquilité...

     

    13h30 : Et voilà, 1h30 qu'elle est au chaud et pas de soucis. Je ne la (presque) sens pas. Je pense qu'il faudrait la mettre plus haut finalement...

     

    17h30 :  Voilà donc 4h30 que je le porte et c'est impeccable : zéro fuite, je l'ai oublié ! Pourtant j'ai fait le ménage, déposé puis récupéré le papillon à la crèche, fait les courses etc. et il n'a pas bougé. trés bon point.

    Mais voilà : le retrait. c'est là où ça pèche ... Trééééés difficile de "pincer" la base avec deux doigts pour créer un appel d'air nécessaire pour ôter la Cup. J'ai lutté, un peu tirer et finalement elle a commencé à bouger. Et là, la cup se deplie complétement et je me suis revue à l'accouchement  :0 !!!! Bon, aprés c'est rapide. La cup est pleine ...

    Je me retrouve comme une C**** , que faire ??? C'est là que je me rappelle le conseil des autres utilisatrices : la boite en plastique dans les wawas !!! Je vous ferais grâce de la suite des événements ... Ensuite, j'ai lavé à l'eau chaude et au savon ma cup. A rééssayer ce soir !

     

    Note 1er essai : 8 sur 10 !

  • Les lingettes lavables (pour maman et bébé)

    Comme pour les couches, je suis une acquise à la cause du lavable ! J'ai donc acheté puis fait moi même des lingettes lavables, de differentes tailles, différents tissus, pour différents résultats.

    Pour bébé : débarbouillettes pour le visage (bavouille ou purée), lingettes pour le change, lingettes anti tache lors d'un renvoi

    (uniquement pour ça puisqu'il s'agit de micro fibres : mouiller et frotter la tache, ça detache !!!).

    Parfois je rajoute celles en tissu éponge dans la couche !

    Pour maman : lingettes pour démaquiller, mais aussi pour le change lors des regles (on n'y pense pas assez).

     

    Pour choisir ses tissus : du micro polaire, qui detache bien les cacas du cucul, du coton (vieux draps), de la flanelle (idem), de l'éponge (drap de bain cette fois) qui absorberont la lotion ou le liniment. Bien entendu on peut se faire plaisir et acheter de nouveaux tissus avec motifs rigolos !

    Si vous pouvez découper des morceaux de micro polaire sans devoir les surfiler, le reste des tissus se doit de l'être. L'idéal étant de coudre ensemble 2 tissus de texture différente pour plus d'utilisation.

     

    Le conseil +++

    Comme j'utilisais les lingettes pour le change avec du liniment, j'en ai eu assez vite marre de découvrir tout mon linge auréolé de traces grasses. J'ai écouté de sages conseils  : laisser tremper dans de l'eau savonneuse + cristaux de soude avant de mettre en machine. Mais je trouvais cela fastidieux. J'ai donc opté pour un autre conseil : dans une boite hermétique (ici un tupperwear), je dissous un cube à lotion (Dissolucube) dans de l'eau chaude et j'y plonge des lingettes. J'en ajoute jusqu'à ce que l'eau soit toute absorbée. Nickel pour laver, pas gras, elles ressortent du lave linge impeccables. Je suis ravie. Et pour le liniment que j'utilise plus rarement maintenant, je prends du coton bio jetable.

     

     

     

     

     

     

  • Ma couche Charlotte aux fraises

    Ma louloute et sa Charlotte !



    100_3188.JPG


    J'ai compris comment mettre des images plus grandes !

  • Couche lavables

    Pour celles dont les enfants portent encore des couches !

    Oui, bon, le jetable c'est pratique, on est d'accord : on prend, on jette.
    Mais les lavables... c'est autre chose, une approche tellement différente pour un même résultat : efficace !
    Sauf que : c'est beau, sain (pas de produits kkbeurk sur les fesses ni dans la nature), économique, réutilisable pour d'autres bébés et pratique ! Fini les langes à faire bouillir, à repasser, à nouer, qui debordent vite !

    Personnellement je ne stock ni à sec ni dans l'eau : une fois souillée, je mets direct dans le tambour de la machine. Pas de frein psychologique inutile, aprés tout on lave bien les chaussette qui puent de monsieur avec la lingerie de madame ! Tout ressort propre, et si tache il reste, un coup de soleil naturel et tout s'efface !

    Je les achetais puis je me suis dit "pourquoi pas moi ?" et à présent je couds... je choisis les tissus, je choisis les scratchs (je n'ai pas d'appareil à pressions), je choisis la forme et zou ! Economie ma p'tite dame !

    Un exemple : 100_3036.JPG

    Ma prochaine se fera en photos, promis !